Calcul de la DJA PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jean Michel Niederberger   
 
Afin d'obtenir cette dose journalière admissible pour l'homme, les scientifiques évaluent d'abord le seuil maximum de consommation, seuil au delà duquel les premiers effets toxiques sont démontrés. Cette évaluation toxicologique est menée sur des cobayes animaux ou bien des volontaires humains.

 
Les rats, les souris, plus rarement le singe, le porc ou le chien se voient administrés des doses plus ou moins élevées selon l'effet que l'on veut mesurer. Le principe est de faire consommer à des lots d'animaux les additifs testés, à des doses très importantes, puis de comparer ces animaux avec d'autres, identiques mais ayant reçu un placebo en lieu et place de l'additif. Si l'effet toxique est visible, on diminue les doses jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de différences entre les deux lots. La dose obtenue est la dose seuil sans effet (NOAEL).

Ce seuil aussi appelé dose sans effet nocif (NOAEL en anglais) est ensuite divisé par 100 afin de prendre en compte les variations de réactions à l'additif quand on extrapole de l'animal à l'homme, ainsi que celles entre humains eux-mêmes. On obtient alors la DJA, elle fournit ainsi une grande marge de sécurité.
Par exemple, sur le NOAEL déterminé au cours d'une étude est de 80 mg·kg-1·j-1 chez l'animal, la DJA sera alors de 0,8 mg·kg-1·j-1 chez l'homme.
 
Seuil de toxicité ?
Dans la mesure où l'absorption est inférieure à la DJA, on peut affirmer qu'il n'y a pas de danger pour la santé ; même si l'apport quotidien est occasionnellement supérieur, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.
La DJA n'est pas un seuil de toxicité ; elle doit être comparée à une consommation moyenne sur une longue période : autrement dit, ce n'est pas parce qu'on dépasse un jour la DJA qu'un effet indésirable se fait automatiquement sentir.
La DJA est à l'heure actuelle le meilleur outil pour exprimer la relation entre l'innocuité d'un additif et la consommation par l'homme.
Exemples
Quelques exemples de dose journalière admissibles pour des additifs connus :
Additif
DJA (en mg·kg-1·j-1)
Saccharine
2,5
Acésulfame K
9
Aspartame
40